SE RIRE DU DESTIN

« précédent  suivant »
Se rire du destin

Farce pour Pourim
NATHAN WEINSTOCK

120 x 210 mm - 160 p/. pages
ISBN 978-2-39000-039-6
17.95€

Le Rouleau d’Esther nous relate qu’Haman, haut dignitaire du roi perse Assuérus, avait projeté d’exterminer tous les Juifs du royaume, complot  que surent déjouer in extremis la reine Esther et son cousin Mordekhay (Mardochée). Ce récit biblique est commémoré chaque année lors de la fête de Pourim (« du destin » ou « des sorts ») qui revêt l’allure d’une célébration carnavalesque.  

 

Depuis les Temps Modernes, l’usage s’est répandu dans le monde ashkénaze de donner à cette occasion des représentations dramatiques (les Purimshpiln), jeux de scène burlesques préfigurant la naissance du théâtre yiddish au XIXe siècle. Le texte le plus ancien qui nous soit parvenu fut consigné par écrit en 1697 : il s’agit  du  « Jeu d’Assuérus »,  traduit ici pour la première fois.

 

 

La présentation et la traduction du Jeu d’Assuérus sont dues à Nathan Weinstock, membre du Conseil scientifique de l’Institut d’études juives auprès de l’Université Libre de Bruxelles, lauréat du Prix de yiddish Max Cukierman.