LE NATIONALISME OU LE RECUL DE L'HISTOIRE

« précédent  suivant »
Le nationalisme ou le recul de l'Histoire

MARK EYSKENS

150 x 235 mm - 128 pages
ISBN 978-2-930627-77-9
16,95 €

L'histoire démontre que, souvent, le nationalisme, destiné initialement à promouvoir les intérêts d'une communauté ethnique, dégénère facilement en un nationalisme inclusif, protectionniste, xénophobe et agressif à l'égard d'autres communautés, régions ou pays. Le confédéralisme qui prévoit la scission totale de la fiscalité et de la sécurité sociale n'est rien d'autre qu'un "séparatisme interne", incompatible avec le maintien d'un État belge cohérent. Les séparatistes sous-estiment bien entendu l'extraordinaire complexité d'une sécession unilatérale de la Flandre, qui en sortirait gravement mutilée, e.a. par la perte de son influence à Bruxelles, capitale de l'Europe. L'interdépendance et la complémentarité déterminent le fonctionnement d'un monde globalisé. La Belgique se trouve, comme les autres pays membres, soumise à une tutelle salutaire de la part des instances européennes sur les plans budgétaire, financier et économique. Un fédéralisme de coopération s'impose.

 

Mark Eyskens, ministre d’État, professeur émérite à la KULeuven, étudia les sciences économiques, le droit et la philosophie en Belgique et aux États-Unis. Président du conseil d’administration de l’UCL-KUL (1972-76). Membre de treize gouvernements successifs comme e.a. ministre des Finances, des Affaires économiques, des Affaires étrangères et Premier ministre. Membre de la Chambre des représentants (1976-2003), membre du Conseil de l’Europe (1994-2003). Président de  l’Académie royale flamande de Belgique des sciences et des arts depuis 1987, président de la Fondation Francqui, du Festival de musique de Flandres, du Centre pour la culture européenne. Auteur de 52 livres et de très nombreux articles. Titulaire de la Chaire Benelux. Lauréat de plusieurs prix : Europe-Benelux, Scriptores Christiani, Médaille d’Or de l’Académie des Arts Sciences et Lettres de Paris. Mélomane et peintre le dimanche après-midi. Père de cinq enfants et de grand-père de dix petits-enfants.