LE LIVRE

« précédent  suivant »
Le Livre

NERI SEGRÈ

120 x 210 mm - 384 pages
ISBN 978-2-930627-99-1
22,95 €

Les livres ne cessent de paraître et de se relayer sur les devantures des librairies et dans les supermarchés. Nous sommes débordés par eux, pris de vertige devant les piles qui s’amoncellent dans nos bibliothèques, désespérés d’en venir à bout.

Nous assistons incontestablement à une mutation dans le rôle qu’a tenu le livre dans la civilisation, par trop livresque, qui a été la nôtre jusqu’à la grande révolution télématique.

Désormais, nous sommes poursuivis par le spectre de la disparition du livre-papier et protestons de notre irréductible tendresse pour ces bons vieux bouquins qui respirent l’arbre et l’encre. On ne renoncera pas à la relation sensuelle, quasi mystique, avec ceux-ci.

Peut-être ne résistons-nous autant à la perspective de leur disparition que parce que nos décors sont toujours faits de livres et que nous sommes encore – provisoirement ? – condamnés à vivre dans un univers de lettres. Nous sommes entourés de textes, voire séquestrés par eux. Un essai comme celui-ci ‒ où il n’est pas tant question de l’histoire du livre que de ses prestigieux déraillements ‒ lui promet de longues obsèques…

 

 

Neri Segrè est né à Rome où il a été élevé dans la foi catholique. Des recherches généalogiques l’ont ramené au judaïsme et finalement conduit à s’établir en Israël. Avocat de profession, il s’est mis au Talmud qu’il redécouvre en lecteur des maîtres taoïstes et de Franz Kafka. Il est l’auteur de Fille de Voix. Variations talmudiques dans le dos de Dieu (Avant-Propos, 2013).