L'ANNÉE DERNIÈRE À SAINT-IDESBALD

« précédent  suivant »
L'année dernière à Saint-Idesbald

JEAN JAUNIAUX

120 x 210 mm - 176 pages
ISBN 978-2-930627-52-6
17,95 €

Idesbald est SDF. Souvent, il trouve refuge dans une bibliothèque publique de Bruxelles. L’accès à Internet et la bonne volonté d’un employé l’encouragent à créer un blog. Il y publie les histoires entendues ou inventées lors de ses errances. La petite cité balnéaire de Saint-Idesbald, sur la côte belge, se retrouve dans chacun des treize chapitres où évoluent des protagonistes aussi inattendus que le roi des Belges, un garçonnet perdu dans l’Exposition universelle de 1958, des réfugiés roms, un inconsolable Poilu de la Grande Guerre et bien d’autres…

 

 

« Je trouve vos nouvelles saisissantes. L’humour équilibre vos textes, nous détourne d’un excédent de gravité, nous fait entendre un autre son. »

Jean-Marie Le Clézio, à propos du Pavillon des Douanes

 

« Saint-Idesbald : voilà un nom qui a désormais sa place dans l’Atlas des lettres. L’une des perles de […] la côte belge a augmenté de quelques crans son potentiel légendaire. Un auteur wallon, venu d’Écaussinnes, lui décerne ses lettres de noblesse littéraire. »

Jacques De Decker

 

Auteur d’un roman et de deux recueils de nouvelles, Jean Jauniaux ancre ses fictions dans le « Petit Royaume » de Belgique et dans les méandres de l’Europe, avec une prédilection pour

Bruxelles et Saint-Idesbald. Deux de ses livres ont été traduits et une de ses nouvelles a été adaptée au théâtre, en versions française et néerlandaise.