DIPLOMATE ET ESPION AUTRICHIEN DANS LA FRANCE DE MARIE-ANTOINETTE

« précédent  suivant »
Diplomate et espion autrichien dans la France de Marie-Antoinette

Le comte de Mercy-Argenteau (1727-1794)
HERVÉ HASQUIN

170 x 235 mm - 304 pages
ISBN 978-2-39000-007-5
24,95 €

Voici la biographie d’un grand seigneur d’Ancien Régime, libéral éclairé, aussi européen qu’il fût possible au XVIIIe siècle, un « Liégeois » qui pendant plus de quarante ans fut ambassadeur d’Autriche. Florimond-Claude, comte de Mercy-Argenteau, aurait-il laissé une trace dans l’histoire s’il n’avait été pendant vingt-six ans l’ambassadeur de l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, reine de Hongrie et de Bohême, de ses fils Joseph II et Léopold II, auprès de la Cour de Versailles ? Sans doute aurait-il moins défrayé la chronique s’il n’était apparu, parfois à ses contemporains et souvent aux historiens, à tort ou à raison, comme l’« espion de Vienne », chargé de manipuler psychologiquement et politiquement la dauphine, puis reine de France, Marie-Antoinette. Comment ne pas souligner un parcours exceptionnel, mais souvent escamoté, tant les yeux restèrent rivés sur les avatars de Marie-Antoinette, dont la vie à la Cour de France et pendant la Révolution s’est identifiée à une fresque romanesque et tragique !

En fait, Mercy-Argenteau fut l’homme de confiance, parfois le confident, de ses souverains. Il fut aussi le complice de l’inamovible comte, puis prince Wenceslas Kaunitz-Rietberg, ce chancelier de Cour et d’État qui dirigea la diplomatie autrichienne pendant près de quarante ans et fut son protecteur.

 

 

Historien et spécialiste du siècle des Lumières, Hervé Hasquin enseigna à l’Université libre de Bruxelles à partir de 1970 ; il en fut le recteur et président du Conseil d’administration. Parallèlement, il mena une carrière politique en tant que parlementaire. Ancien ministre, il a été élu Secrétaire perpétuel de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique en 2007. Auteur de douze livres, dont, aux éditions Avant-Propos, Les catholiques belges et la Franc-Maçonnerie, et de plus d’une centaine d’articles scientifiques, directeur de nombreux ouvrages collectifs, il fut aussi éditorialiste de presse écrite et animateur en télévision d’émissions de philosophie et de morale laïque.