CUEILLIR SES RIRES COMME DES BOURGEONS

« précédent  suivant »
PROPERTY="DC:DATE" DATATYPE="XSD:DATETIME"
Cueillir ses rires comme des bourgeons

ASTRID CHAFFRINGEON

150 x 235 mm
ISBN 978-2-39000-047-1

Coincée six pieds sous terre depuis plusieurs décès qui l’ont bien arrangée mais la laissent fermenter dans la culpabilité, Claire fait semblant de vivre en crachant son acidité à voix basse sur un entourage qu’elle aime gentiment asservir. Lorsqu’elle apprend que son fils, encore lycéen, compte finir sa scolarité en Inde, elle sent qu’elle perd pied. Pour faire diversion elle envisage d’échanger sa maison du Cap Ferret avec une certaine Estelle. Sur l’île où elle s’est réfugiée, Claire ne distingue plus vraiment ses contours au point qu’elle s’étonne à peine de trouver chaque nuit, écrits dans des carnets, les récits que son hôte lui fait en simultané de son séjour à Ferret. Alors qu’elle commence à peine à se redessiner et à faire entendre sa voix de sous les gravats, son frère Arnaud lui fait une terrible révélation.

 

 

Française, Astrid Chaffringeon vit actuellement à Bruxelles après avoir parcouru d’autres mondes dans son enfance et un peu le bercail à son retour en France. A vingt ans, elle écrit quelques piges avant de passer l’Agrégation d’Espagnol. Après dix années passées dans l’enseignement et la recherche, elle revient à Bruxelles où elle avait vécu enfant et ouvre un espace dédié à l’art. Cette expérience singulière mais fertile lui permet de renouer avec la fiction qu’elle ne pratiquait plus que par fragments depuis qu’elle s’était attelée très sérieusement à l’étude et à la transmission des textes des autres. Cueillir ses rires comme des bourgeons est son premier roman.